Pétition universelle

A.M.I. «PÉTITION INTERNATIONALE EUROPÉENNE» S V P A

+                                +                               +                               +

FRANCE     /     ALLEMAGNE     /     ITALIE     /     ESPAGNE     /     PORTUGAL     /     ANGLETERRE

NON ! A L’EMPRISONNEMENT DES ANIMAUX SAUVAGES DANS
LES ZOOS, CIRQUES, DELPHINARIUMS, PARCS ANIMALIERS.

1) Il est intolérable que des gens trouvent normal que les zoos, parcs animaliers,etc. où sont emprisonnés des animaux à vie puissent exister, alors qu’ils ne sont que des camps d’extermination lente ou rapide où sont rassemblés et emprisonnés des animaux sauvages dont le seul but est de satisfaire la curiosité primitive des humains, à l’heure de la mondialisation qui est censée être le symbole de la liberté des peuples.

2) Il est inconcevable et immoral du point de vue éthique de montrer des animaux sauvages emprisonnés à des enfants en bas âge, car dans leurs esprits, ceux-ci vont trouver normal qu’on enferme des animaux. Et c’est cela qui est immoral !

Il faut interdire l’entrée dans les établissements précités avant l’âge de 12 ans, pour que les enfants soient conscients des faits.

3) Il faut arrêter toute nouvelle construction dans l’ensemble de l’Europe, contraignant les animaux à la détention à perpétuité à des fins commerciales, dont le but premier est le profit, en faisant fi de la souffrance des animaux et du respect de la nature.

4) La détention des animaux est particulièrement déplorable dans les cirques mobiles, attachés durant leurs transports de ville en ville, soit par camion, soit par train. Le stress est terrible ! Tous les animaux emprisonnés souffrent !

5) L’emprisonnement des animaux et le dressage qu’ils subissent causent des traumatismes psychologiques irréversibles qui sont de nature à modifier leur comportement naturel et à raccourcir leur existence.

6) Le rôle éducatif est nul ! Le goût malsain de tels spectacles est de nature à développer une fausse image du respect des animaux par les enfants. En fait, l’exhibition de la captivité est la négation même de l’enseignement de la vie.

7) Les moyens actuels de l’audio-visuel (TV, DVD, Internet et cinéma) ainsi que voyage et safaris, etc. nous permettent d’observer leur comportement dans leur milieu naturel, donc, d’autres structures n’ont plus de raison d’exister, car on ne sauve pas les animaux dans des enclos, dans du béton ou encore derrière des barreaux !

8) Aucun zoo n’a repeuplé la planète d’animaux en voie de disparition. Pour se donner bonne conscience, tous les zoos parlent de préservation de l’espèce.

Bien au contraire, ce ne sont que des pilleurs de la nature qui participent à la disparition de nombreuses espèces de la planète.

Ce n’est pas quelques naissances qui sauvent les espèces, mais les médias en font de la publicité.

9) Tous les animaux sauvages doivent sortir des zoos, qui sont inutiles.

Leur reproduction ne sert à rien, car ils ne sont jamais remis en liberté.

Elle n’est que lucrative et au détriment des animaux. En Europe et dans le monde, il y a déjà trop de delphinariums, cirques, zoos, parcs animaliers, etc.Les animaux sauvages sont plutôt considérés comme des clowns (ex : les singes, les dauphins et même les ours polaires).

—————————————–

a) Alerter l’opinion publique sur l’emprisonnement des animaux et les conséquences sur leur organisme.

b) Dénoncer les établissements existant inutiles, qui ne se justifient plus à l’heure actuelle: les cirques qui détiennent des animaux sauvages dans leurs spectacles, les delphinariums, les zoos et autres parcs animaliers.

c) Pas de renouvellement d’animaux pour cacher les morts ! Ceci, afin de faire disparaître progressivement les établissements existant au nom de la protection animale et de l’éthique.

d) Empêcher la construction de tout nouvel établissement, interdire toute nouvelle cage, toute demande d’arrivage dans ce pays, au nom de la lutte contre la souffrance des animaux sauvages, qui ne sont pas une question de grandeur de cage, mais un état de fait de leur emprisonnement !

e) Aucun animal sauvage ne doit sortir de son milieu naturel; il doit être soigné sur place, se reproduire sur place et être réintroduit directement dans leur environnement naturel, mais en aucun cas, ils ne doivent finir dans des zoos !

Car cela est un crime vis-à-vis de la nature !

f) Il faut soutenir des centres de sauvegarde des espèces dans les réserves naturelles avec ses immenses territoires, notamment dans les régions africaines, indiennes, brésiliennes, ainsi que les parcs nationaux, etc.

L’éthique de l’animal sauvage doit être: « Mieux vaut mourir en liberté que de mourir emprisonné ! »

Résumé

Les zoos sont les pilleurs des animaux de la planète et ils contribuent à leur extinction ! Quant à dire que voir des animaux emprisonnés dans les zoos, c’est bon pour l’éducation des enfants; cela fait sourire, alors qu’il y a des

millions d’animaux à découvrir sur Internet, à la télévision, aux musées, etc.

Mais celui qui ne sourit pas, c’est surtout le tigre derrière ses barreaux.

Tout cela pour faire croire qu’ils sauvent les espèces en voie de disparition, c’est faux !

Il faut supprimer les subventions de ces établissements, condamnés par de nombreuses organisations de la protection de la nature et qui ne servent avant tout qu’à l’emprisonnement d’animaux sauvages et à enrichir les propriétaires.

Les trafiquants et autres braconniers doivent être condamnés plus sévèrement par les politiques. Il faut surtout que les animaux importés en fraude soient renvoyés dans leurs pays d’origine aux frais des trafiquants avec une amende pour importation illégale et non pas qu’ils soient recueillis dans les zoos des pays de destination.

En conclusion: Appel aux gouvernements pour qu’ils protègent leur faune sauvage et leur flore. En dépit de la déforestation et du développement des activités humaines, il faut absolument créer des réserves naturelles et des parcs nationaux afin de sauver la biodiversité des animaux sauvages qui diminue chaque jour; ils sont atteints dans leur espace vital et leur bien-être.

Autrement dit, chaque gouvernement doit impérativement, au niveau éthique, se rendre responsable de la diminution, voire de la disparition des espèces animales dans son pays.

Seules les réserves naturelles, les parcs nationaux et les safaris touristiques ainsi que les centres de réadaptation des animaux à la vie sauvage sont acceptables ! Il faut gérer le cheptel et stériliser le surplus des animaux qui y vivent. Mais, en aucun cas, ils ne doivent finir dans les zoos, les parcs animaliers et autres cirques.

                                                                                    —————————————

Cette pétition ouverte à tous est lancée depuis Genève en Suisse, en Europe et dans le monde entier par Aqua-Mer-International (A.M.I.), membre de L’ UNITED ANIMAL NATIONS (UAN) en collaboration avec la Société Vaudoise pour la Protection des Animaux (SVPA).

Avec le soutien de plusieurs sociétés de protection des animaux, de la nature et de l’environnement, d’organismes institutionnels ainsi que de nombreuses personnalités politiques.

«LES ANIMAUX SAUVAGES DOIVENT RESTER LIBRES DANS LEUR MILIEU NATUREL !»

« Je suis en faveur des droits des animaux autant que des droits de l’homme.

C’est la façon d’être un être humain complet. »

A.M.I.
Président
Alain Ottavy

SVPA
Président
Samuel Debrot

Membres des Nations Unies des Animaux (UAN)

Pour que les objectifs de cette pétition soient atteints, faites-la circuler en l’imprimant ou en la diffusant par e-mail.

AQUA-MER-INTERNATIONAL & ANIMAL-MAMMIFERE-INTERNATIONAL (A.M.I.)

Site et contact :

alain-ottavy@bluewin.ch

CETTE PETITION SERA ENVOYEE AU PARLEMENT EUROPÉEN ET AUX INSTITUTIONS INTERNATIONALES.

AQUA-MER-INTERNATIONAL A.M.I. & ANIMAL-MAMMIFERE-INTERNATIONAL

L’AMI DE TOUS LES ANIMAUX !

MERCI                     DANKE                     THANK YOU                     GRAZIE                     GRACIAS                     OBRIGADO

Signez la pétition en ligne avec votre E-mail

Pour signer, remplissez le formulaire ET SURTOUT, n’oubliez pas de confirmer votre signature en cliquant sur enregistrer sur la pétition. Vous recevrez en retour votre confirmation.

Lorsque vous signez cette pétition, vous avez la possibilité de vous inscrire comme membre sympathisant.

Les adresses e-mail sont uniquement utilisées dans le cadre de l’envoi d’informations liées au site, à cette pétition ou à l’inscription d’un membre sympathisant.

Pour toutes informations concernant la pétition ou pour toutes informations complémentaires, veuillez nous contacter chez alain-ottavy@bluewin.ch

Nous ne vendons pas, nous ne louons pas, nous ne prêtons pas les informations des signataires à des tiers.

 SIGNEZ LA PÉTITION