Préambule

 

Introduction

« Aqua-Mer » a été créée le 18 janvier 1975. C’était une société qui avait pour but de promouvoir les connaissances de la biologie marine

Le 24 mars 1976, l’association «Aqua-Mer-International» (A.M.I.) a été fondée par un groupe d’amis qui ont pris conscience de l’importance de la pollution de la mer, des lacs et des rivières, de la destruction du monde aquatique et de son environnement.

Après 26 ans de collaboration avec des institutions, des organisations ainsi que des personnalités scientifiques de renommée mondiale.

En l’année 2001, «Aqua-Mer-International» (A.M.I.) devient une organisation.

A.M.I. lutte contre tout emprisonnement d’animaux sauvages et leur torture ! «Qu’elle soit mentale ou physique.»

Préambule

Chers amis, Aqua-Mer-International (A.M.I.) se préoccupe de la préservation aquatique et du milieu marin, ainsi que des espèces animales qui y vivent.

Elle est une association à but non lucratif et philanthropique et, de plus, elle ne travaille qu’avec des bénévoles.

Le Le T-shirt Universel, à l’étude pendant plusieurs années, a été créé par Monsieur Alain Ottavy, pour A.M.I., en faveur des organismes de la protection de la nature.

« Dieu à créé les dix commandements, moi, j’ai créé les sept recommandations. »

Le T-shirt Universel permettra la plus grande prise de conscience de la cause animale lancée dans le monde contre leur souffrance (silencieuse), la cruauté physique et psychologique, la torture, l’assassinat, l’humiliation; tout ce qu’ils endurent à cause de l’esclavage lié à leur dressage et à leur emprisonnement. Ceci, afin de lutter contre la maltraitance faite par l’homme, le plus grand prédateur de la planète.

Tous les produits d’A.M.I. sont en vente pour l’aide aux associations pour la protection des animaux sauvages ainsi que tous organismes contre les tortures infligées aux animaux.

Les T-shirts existent en 6 langues: français, anglais, allemand, italien, espagnol et portugais. 10% des bénéfices nets sur toutes les ventes en ligne des T-shirts Universel, ainsi que tous les dérivés d’A.M.I. s’y rapportant, seront reversés aux organismes de la protection des animaux et de la nature. 10% des dons offerts à A.M.I. seront également versés à ceux qui ont soutenu les activités d’A.M.I. (selon la décision de la direction du comité d’A.M.I.).

Si, par des spectacles stupides, le cirque n’a pas changé depuis 200 ans, l’homme n’a pas évolué depuis plus de 2000 ans. Il garde au cœur la même indifférence à la souffrance de l’animal que le peuple des Césars pour les jeux de cirque.

En l’an 2016, la tauromachie continue dans les arènes romaines comme au temps des Césars; cela prouve que les sentiments de l’homme envers la liberté et le respect des animaux sauvages sont restés primitifs depuis plus de 2016 ans.

<< Les animaux sauvages ne sont pas nés pour amuser les enfants, ni les grands enfants  ! >>

Sensibiliser l’opinion publique à travers le monde !

Un des buts d’A.M.I. est de faire passer les humains du stade de la curiosité primitive à celui de la prise de conscience de la valeur éthique envers l’animal sauvage et les droits des animaux, afin qu’ils deviennent des humains évolués !

                                                                                         ————————————-

« LES ANIMAUX SAUVAGES DOIVENT RESTER LIBRES DANS LEUR MILIEU NATUREL! »

Signes particuliers

 

La captivité :

Oh, il est captif ! Captif: un mot agréable, qui est joli, qui sonne bien.

Connaissez-vous bien la définition du mot captivité ? (1460 captif: du latin de capere captivus, « prendre »). Qui a été fait prisonnier, attaché, soumis à une contrainte, asservi, réduit en esclavage, etc.

A.M.I. a choisi le mot prisonnier, car il est plus explicite.

Aquamer est un virulent défenseur des animaux, elle lutte avec des organismes de protection de la nature, ainsi qu’avec des scientifiques de renommnée mondiale.

Elle combat aussi tout emprisonnement des animaux sauvages au nom de l’éthique et des droit des animaux.

« Le fait d’enfermer dans une cage des animaux sauvages libres et fiers est l’un des procédés les plus abominables de la colonisation »

Aragon

*En 2016 s’ouvre le site: Animal-Mammifère-International (A.M.I.) pour les animaux terrestres.

LE GRAND SCANDALE DES CROCODILES DE LA LOUISIANE

2014*(7) voir Jamais plus de torture aux animaux dans le nouveau site en 2016

«PETITION INTERNATIONALE EUROPEENNE» (Suisse/Europe) est une pétition universelle entre tous les peuples. Ce qu’A.M.I. dénonce par ses écrits a pour but d’arriver à une prise de conscience de la population ainsi que des gouvernements des pays européens et internationaux, afin d’attirer l’attention sur la souffrance due à l’emprisonnement des animaux sauvages dans les zoos, les delphinariums et autres parcs animaliers.

Ainsi que tous les parcs d’attractions qui exploitent des animaux sauvages: crocodiles, dauphins, orques, requins, phoques, otaries, etc.

Soit, toutes les espèces migratrices qui appartiennent au patrimoine universel, donc, à vous et à moi. Ils n’ont donc rien à faire dans des bassins en béton ou dans des cercueils de verre et autres plexiglas.

A.M.I. lutte contre les Delphinariums, Seaquariums et autres Océanariums, ainsi que les parcs aquatiques qui comportent des attractions avec des animaux sauvages qu’ils emprisonnent, des animaux migrateurs, mais aussi, les animaux sauvages dans les cirques, les zoos, parcs animaliers qui ont des animaux sauvages exotiques, contre les corridas, les fourrures, les tortures sur les animaux. Quelles qu’elles soient !

Il y a aussi les oiseaux sauvages, exotiques, des oiseaux emprisonnés dans des cages. Le cas des rapaces est un scandale sans précédent, car non seulement on les emprisonne, mais on les attache et ne font que voleter lors des démonstrations pour touristes. Le pire, pour un oiseau, c’est de ne pas pouvoir voler. C’est pourquoi il figure dans le t-shirt universel.

A.M.I. est contre tous les SEAQUARIUMS
avec des requins dans leurs cercueils de verre

 

 

Il faut lutter contre l’emprisonnement des animaux sauvages pour sauver les animaux en voie de disparition, c’est dans leur milieu naturel qu’il faut les préserver et non pas dans des lieux fermés comme les zoos et autres parcs animaliers où leur « sauvetage » n’est qu’un prétexte pour les enfermer !

Après les dauphins, les orques, les otaries, etc., les requins sont à la mode. C’est pourquoi, de plus en plus de Seaquariums et autres aquariums publics emprisonnent des requins, ils sont sortis de leur but de pédagogie pour passer à l’attraction monétaire (le spectacle du fric).

Tous ces animaux sont maintenus en vie par des injections à coup de médicaments, de vitamines, d’antibiotiques, de fongicides, de tranquillisants et d’hormones. Leur immunité naturelle étant ravagée par le stress, ces mammifères ne survivraient que quelques jours sans ces médicaments, victimes d’infections et de parasites. C’est pourquoi, ils ne vivent pas longtemps en captivité (prisonniers).

Les méduses envahissent les mers de plus en plus, des centaines de dauphins sont morts à cause d’un virus (le morbillivirus). Ce virus n’est pas venu tout seul, il vient de la qualité des mers, qui est lamentable, pour ne pas dire catastrophique !

«Pour voir des animaux sauvages, il faut aller dans les nombreux muséums d’histoire naturelle. De plus, il y a des informations pédagogiques pour tous.

On peut également ouvrir son ordinateur sur des milliers d’animaux ou encore regarder des films documentaires à la télévision».

Rappel: chaque spectateur doit se rendre compte que chaque fois qu’il achète un billet pour aller voir des dauphins ou autres animaux sauvages, il participe directement à son emprisonnement et rajoute un maillon de plus à sa chaîne.

L’étique de l’animal sauvages est : Mieux vaut mourir en liberté que de mourir emprisonné !

Rappel: tous les animaux migrateurs appartiennent au patrimoine universel !
C’est-à-dire, à vous et à moi; nul n’a le droit à titre privé de les capturer pour les emprisonner notamment pour des raisons financières.

Ne me parlez pas d’aspect pédagogique; car il n’y rien de pédagogique dans ces établissements.

A.M.I. dénonce l’exportation des animaux sauvages de leurs pays d’origine, ainsi que l’importation de tous les animaux sauvages, les oiseaux, perroquets, etc.
Même les furets doivent être interdits; seuls les chiens, les chats, les hamsters, les cobayes, et autres animaux de ferme devraient être autorisés, comme animaux de compagnie, ceci dans tous les pays.

Découverte du monde aquatique à des fins pédagogiques.

1ère organisée par A.M.I. à Genève en 1978.

 

1ère organisée par A.M.I. à Genève en 1978.

Monsieur Paul-Emile Muller, ancien Directeur de la Nasa et Président du Jury Monsieur Alain Ottavy, Président d’A.M.I.

 

 

Allocution lors du 2ème festival du film sous-marin, de la voile et de l’environnement

 

Monsieur Alain Ottavy a été invité de nombreuses fois dans les émissions de télévision de Pierre Lang « Rendez-vous » et « Escapades ».

 

 

Eaux-Vives 2000 à Genève De gauche à droite :
Monsieur Pierre Wellhauser, Conseiller d’Etat le Président d’A.M.I. M. Hug,Directeur du centre commercial

 

De gauche à droite : Monsieur Dominique Föllmy, le Conseiller d’Etat de Genève
Monsieur Alain Ottavy, Président d’A.M.I.
Monsieur Jean-Daniel Josseron, Directeur du centre de Meyrin

 

2ème grand concours de dessins pour les enfants « Dessine-moi un dauphin »: les gagnants au centre commercial de Meyrin en 1986.

 

Monsieur Alain Ottavy a été élu Président des membres du jury au Festival Européen de
Lyon en 1986.


EXPOSITION A GENÈVE

A.M.I., organisatrice de l’exposition

 

 

 

A.M.I., organisatrice de l’exposition

 

Exposition didactique avec l’océanographe Monsieur Jacques Piccard, et son sous- marin le F.A.-FOREL à Balexert, Genève.

 

Plongée de nuit du F.A.-FOREL.

 

EXPOSITION A ZURICH « Vie avec la mer » Organisateur de l’exposition : Alain Ottavy, Président d’A.M.I. en 1988.

 

Avec la collaboration du Maire de Marseille Robert Vigouroux, Ifremer, Comex, Fondation Jacques-Yves-Cousteau, Toulon, Professeur Jacques Piccard, Jacques Rougerie, architecte de la mer, Fondation Océanographique Ricard, Musée Océanographique Monaco, Institut National de plongée professionnelle, Intersub Toulon Océanopolis Brest, Musée de l’Océan et des Eaux de Paris, Président de l’Unesco Berne, André Laban, ingénieur du matériel de Cousteau, Centre National de la Mer Boulogne-sur-Mer, Professeur Giorgio Pilleri, Berne, Greenpeace, WWF. Organisé par Aqua-Mer-International.

Le sous-marin d’INPP.

 

De gauche à droite: M. Alain Ottavy, Président d’A.M.I. (surnommé l’homme qui déplace les sous-marins), Monsieur Paul Gavarry, Directeur d’INPP, Monsieur le Professeur Jacques Piccard, Monsieur Jacques Rougerie, Architecte de la mer.

 

Aqua-Mer-International à Zurich en collaboration avec le musée de Monaco en 1988.

 


SYMPOSIUM DE MARSEILLE

 

M. Haroun Tazieff vulcanologue (C.N.R.S.) (1er à gauche)
M. Nardo Vicente, Professeur en biologie marine au Symposium de la lutte contre la pollution de la Méditerranée à Marseille (3ème en partant de la gauche).

 

POLLUTION

Sur le thème «Marseille protège la mer». Symposium International de protection du milieu marin contre la pollution urbaine. La présence de 482 scientifiques de 34 nations, venus du monde entier sous l’égide du PNUE, des Nation Unies de l’environnement.

L’exposé de M. Alain Bombard « Voyage dans un monde qui se meurt  » et celui de M. Haroun Tazieff ont fort impressionné l’assistance qui mérite d’être citée.

«Les tremblements de terre, les glissements de terrain, les inondations, les feux de forêt, Tchernobyl, Bhopal, les guerres sont des catastrophes accidentelles, mais la pollution des eaux est la plus grave que l’humanité puisse imaginer. Cela sera la pire des catastrophes, car c’est l’homme qui se détruit par lui-même, il détruit sa propre source de vie.»

Aux gouvernements, organismes internationaux: ONU, OMS, UNICEF,…

Les publications et les risques encourus face aux problèmes des développements toujours plus agressifs des activités humaines le confirment.
Il faut en chercher les causes.

Les espèces animales continuent de disparaître à cause de la déforestation de leur habitat, qui nuit à leurs environnements et milieux naturels: destruction des forêts pour le bois, l’agriculture, avec la construction des habitations, des routes, des voitures, des industries, etc.

« Si les animaux sauvages disparaissent, les humains disparaîtront aussi » et pourtant, eux, en ce moment ne sont pas en voie de disparition.

Déjà dans les années 1960

Dénoncé par le commandant Jacques-Yves Cousteau: des régions poissonneuses filmées 15 ans plus tard, tous les poissons avaient disparu ! Ainsi, les ressources de nourritures seront détruites par la surpopulation de la planète.

Vous entendez des gens qui disent: « On a été en Espagne, l’eau était claire, limpide. »
Eh bien, c’est faux, car dans la mer, l’eau est en général toujours légèrement trouble, voire très trouble la nuit à cause de la reproduction du plancton.
Car si une eau est très claire, en Europe, c’est qu’elle ne comporte plus de plancton, ni de bactéries, donc, plus de vie; conclusion: en général, elle est polluée.

La pollution

A.M.I. lutte aussi contre la pollution des eaux, pour que les crevettes n’aient pas le goût de pétrole !

 

Le président avec le Docteur Alain Bombard,biologiste qui traversa l’atlantique avec le Zodiac
Les petits zodiacs derrières les yachts porte son nom.

 

Selon le Professeur Bruno Condé de l’Université de Nancy, qui a obtenu la plus grande récompense de France pour l’ensemble de ses travaux:
«Dans le futur, il faudra gérer la terre, les populations des hommes et des animaux, sinon, ce sera le commencement de la fin.».
D’après le Président d’A.M.I., en ce qui concerne les animaux sauvages, il faut les gérer dans leur milieu naturel et non pas dans des zoos, parcs animaliers, etc.

L’homme survivra-t-il à sa civilisation ?

Telle est l’angoissante question que se pose le grand biologiste français Alain Bombard, après une enquête de plusieurs années, menée au quatre coins du monde.
Célèbre depuis la parution de « Naufragé Volontaire », un livre qu’il écrivit à la suite d’une traversée en solitaire (et sans vivres !) de l’Atlantique Nord. Alain Bombard se consacre aux études écologiques et océanographiques, dans lesquelles il est une sommité.
Directeur de l’Observatoire de la mer, prestigieux laboratoire consacré à la défense du milieu naturel. Bombard travaille passionnément à dénoncer l’agression de la Nature par l’homme, cet insatiable destructeur.
Nous n’avons plus le droit, à l’heure actuelle, de nous désintéresser de la pollution et de la destruction de la Nature.« Nous autres, civilisations, savons maintenant que nous sommes mortelles.» Il est encore temps, peut-être, d’éviter le pire.

 

UNEP

Lors de l’opération mer propre, avec des écriteaux partout, opération point bleue en méditerranée, organisé par l’ONU, l’UNEP United environnement programme, des touristes, qui se plaignaient de la mer sale et polluée, ont trouvé le moyen de jeter des bouteilles en plastique à côté de la poubelle ! Je me suis permis de leur demander pourquoi ils avaient jeté leurs déchets à côté de ladite poubelle. Leur réponse:

« Les autres le font aussi. » J’étais écœuré !

Alerte générale

La démographie explose, malgré les avertissements des scientifiques, des écrivains, des philosophes, des organismes (ONU), malgré la politique de l’enfant unique en Chine qui a empêché plus de 500 millions de naissances.

En Europe et dans le reste du monde, tout le monde s’en fout !

Et ce n’est pas un monde d’hélices (éoliennes), ni de voitures électriques qui va arrêter le réchauffement climatique; cela peut juste le retarder un peu (une goutte d’eau dans l’océan). En ce moment, des dauphins meurent par des virus dus à la pollution des mers, car le problème est la surpopulation de la planète par l’homme, qui la conduira à sa perte.

Chaque naissance équivaut à un pollueur de plus, car tout le monde le sait, chaque être humain est un pollueur, décrit depuis des lustres. Malgré cela, on continue à procréer à tour de bras. Pourtant le temps presse, on est 8 milliards, et bientôt on sera 9 milliards, puis 10 milliards et en 2050, on sera déjà 15 milliards, et après ?

Cri d’alarme sur la surpopulation de la terre

Le chômage, les sans-abris, la misère avec son cortège de maladies, des conflits en permanence pour la nourriture ainsi que des mouvements de certaines populations vont envahir l’Europe (ce qui a déjà commencé), et bien sûr les guerres qui en découleront inévitablement.

STOP ! Il est prédit que dès 10 milliards d’habitants, des problèmes énormes vont avoir lieu et le compte à rebours va commencer.

Pour sauver la planète, faisons moins d’enfants

Selon l’ONU (FNUAP), la croissance démographique dans le monde est à l’origine de 60 à 80% des émissions de gaz à effet de serre depuis 1820.

Il faut limiter les naissances dans les plus brefs délais sur cette planète.
Pas plus de 2 enfants par couple, on peut encore la sauver, mais il faut faire vite !

Cri d’alarme en août 2013

En 8 mois, on a déjà dépassé la totalité de la nourriture du besoin de la planète, c’est-à-dire, en moins d’une année, il n’y a plus rien à manger pour une partie de la population terrestre.

Avec la population galopante, il faut 50 millions de places vacantes par année pour supprimer le chômage, c’est-à-dire, impossible à réaliser.

A MÉDITER !

ALARME GENERALE

A cause de la surpopulation des humains, donc, plus de pollution, plus de particules de plastique, plus de goudron « dérivé du pétrole » dans les pieds, plus de divers déchets des touristes (plastique, gras des crèmes solaire), ce qui empêche la photosynthèse des cellules, des microplanctons, des zooplanctons (flore et faune), etc. Il n’y a plus de mer propre en surface.

A.M.I. lance un cri d’alarme aux gouvernements afin qu’ils soient conscients des énormes problèmes qui attendent les générations futures, le respect de leurs ressources, de la nourriture de la pêche et de la qualité de son environnement.

«Aussi, la seule chance offerte à l’humanité serait de reconnaître que, devenue sa propre victime, cette condition la met sur un pied d’égalité avec toutes les autres formes de vie qu’elle s’est employée et continue de s’employer à détruire. »

Levy Strauss

 

LE FUTUR

 


Mais qui a dit croissez et multipliez-vous ? Je pense qu’il n’a pas mesuré les conséquences de ses paroles.

En attendant la fin du monde, n’oubliez-pas d’ACHETER LE T-SHIRT UNIVERSEL !

ET DE SIGNER LA PETITION INTERNATIONALE EUROPEENE SUISSE / EUROPE,

 << Les animaux sauvages ne sont pas nés pour amuser les enfants, ni les grands enfants ! >>

 

Le meilleur compliment : Enfin un T-shirt qui est bien !

ACHETEZ LE T-SHIRT UNIVERSEL
VOUS AIDEREZ LES ANIMAUX !

 

ACHETEZ LE T-SHIRT UNIVERSEL
VOUS AIDEREZ LES ANIMAUX !

Le 1er T-shirt Universel a été vendu au Mexique, en version espagnole.

« Casquette « la vague d’A.M.I. »

 

 

ACHETEZ LES CASQUETTES, d’A.M.I. VOUS AIDEREZ LES ANIMAUX !

Vente au profit des animaux

INFORMATION IMPORTANTE !

«Le T-shirt Universel est protégé, il est strictement interdit de copier les textes ou le dessin de la casquette, sans l’autorisation écrite d’Aqua-Mer-International (A.M.I.)»

Citation :

«Je suis en faveur des droits des animaux autant que des droits de l’homme. C’est la façon d’être d’un être humain complet. »

« Ich bin für das Recht der Tiere so wie die Menschenrechte

Das ist die Art, ein umfassender Mensch zu sein. »

«I am in favor of animal rights as well as human rights.

That is the way of a whole human being. »


«Est-ce le hasard si les personnes les plus intelligentes sont pour le droit des animaux ? » AOC

Faire un don à A.M.I., c’est donner pour la liberté des animaux sauvages emprisonnés. Si vous voulez faire un don. Merci !

UBS compte No 370 408 01H /240 ou compte postal CCP No 14 – 643534 – 8


 

Hommage

Sadruddin Aga Khan en (1991)

Aqua-Mer-International, A.M.I. déclare que son combat contre les delphinariums dans le monde, est dédié à la mémoire du prince S.A.S. SADRUDDIN AGA KHAN. Un homme qui a su mettre une partie de sa fortune pour la protection de la nature et de l’environnement, contre l’emprisonnement des animaux sauvages, organisant des symposiums contre la captivité des cétacés, en mettant des pages entières dans les médias pour dénoncer les tristes conditions des animaux de zoos, de cirques et de delphinariums.

N.B.
Un nouveau site verra le jour en 2016 « Animal-Mammifère-International  » (A.M.I.) où sera développée la diffusion en 6 langues dans le monde le T-shirt Universel et la Pétition Internationale Européenne contre les delphinariums, les zoos, les cirques d’animaux et autres parcs animaliers qui emprisonnent des animaux sauvages ainsi que les textes s’y rapportant avec des articles dérivés d’A.M.I. qui seront mis en vente toujours pour la protection des animaux.

Adresse e-mail:   alain-ottavy@bluewin.ch